Sylvana Côté, Ph.D.

La Presse Canadienne, 3 juillet 2021 – Le Québec devrait imiter les pays scandinaves et assurer une plus grande compatibilité des données dont les chercheurs ont besoin pour réaliser leurs travaux, plaide la Dre Sylvana Côté.

«Il y a les écoles qui collectent des données, il y a les CLSC qui collectent des données, il y a le ministère de l’Éducation qui en collecte, il y a la RAMQ, a énuméré Sylvana Côté, qui est cheffe adjointe d’axe, Cerveau et développement de l’enfant. Tout le monde collecte ses données, de différentes façons, à différents moments, et on aurait besoin d’une uniformisation des façons de collecter les données.»

Lire l’article